16/05/2006

Plaisir solitaire

Dire qu'il a fallu que j'apprenne dans un magazine télé que bouffer des fraises en mars c'est pas normal, limite péché. OGMisées en Espagne, elles arrivent en hiver avec un délicieux goût...de flotte. Dire que c'est un Chinois qui nous a fait comprendre que le foot Belge, à défaut d'être intéressant, était pourri, complètement fraisé. Tout comme en Italie, où le niveau du Championnat Inter-Prisons va méchament s'élever. Dire qu'il a fallu se taper le Da Vinci Code pour savoir que Jésus n'était pas une fiotte, et qu'il a très bien caché son jeu pendant 2.000 ans, le salaud. Dire que si Adam s'était contenté de culbuter cette cochonne d'Eve en lui fourrant la pomme dans la tronche et le reste ailleurs, on n'en serait pas là. Enfin, vous je sais pas, mais moi je passerais mes journées à sautiller gaiement dans les prés du Paradis en chantonnant de vieux classiques Rock. Dire qu'il a fallu qu'un couillon prenne au mot les extrémistes flamands et zigouille à l'aveugle pour qu'on se dise que, Ben oui, la connerie est mortelle. Ben oui les cocos, et y a pas de vaccin. Si vous me cherchez, vous savez où je me trouve, mais pas la peine de tambourriner à la porte : j'ai avalé la clé.

22:43 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

30/04/2006

Concours SM

Ainsi 2 dingos auxquels on ne se fatiguerait même pas habituellement à leur foutre un coup de pied au cul se retrouvent avec assez de pouvoir pour se mettre sur la gueule par l'interposition bien entendu de quelques milliers de bidasses, voire plus en cas de hausse testostéronnée. Ainsi 2 Présidents de grandes étendues, probablement complètement oubliés de l'Humanité entière dans disons 50 ans, se déchirent les manches pour une étude comparative de muscles atrophiés sans doute mis en valeur par quelques tatoo romantiques. Ainsi 2 potiches au regard de bovin mais vrais représentants d'intérêts divers les dépassant complètement sont prêts à employer l'arme nucléaire pour soit interdire à l'autre l'utilisation de l'arme nucléaire, soit obliger l'autre à reconnaître qu'on a droit à l'arme nucléaire. Ainsi, finalement, on en serait à espérer un accident dans une de ces centrales, ce qui calmerait tout le monde pendant 2 ou 3.000 ans, comme l'Empire Soviétique atomisé par Tchernobyl . Ainsi Soient-Ils.

14:32 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

27/04/2006

A mort le mp3

Puisqu'on tue pour du futile, banissons le futile et vivons zeureux. Je propose, mais vous n'êtes pas obligés de suivre, mais ce serait + sympa, de désormais sortir de chez soi uniquement tout nu. Rien à voler ! Même pas un peu d'intimité à dérober : tout est offert à l'oeil ! Et les transferts d'argent, s'inquiètent les plus pragmatiques ? A coups de pieds dans le cul, les transferts. Et plus le montants est élevé, plus le pied sera lourd. Et du même coup, tiens, on jugule l'inflation. Oui mais, diront d'un air pataud les plus pudiques, et si on voit mon schtroumpf ? Alors là, effectivement, ce sera drôle. Très. Ce qui permettra en même temps d'étouffer dans l'oeuf la morosité régnante, et par un effet scientifiquement prouvable mais trop long à décrire, de relancer la consommation, donc l'économie. A coups de pieds dans le cul, c'est vrai, mais on n'a rien sans rien, non ?

21:28 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

22/04/2006

Technocécité

Et si la technique en général, créée pour se préserver elle-même, nous considérait un jour comme L'Intrus ? Que ce soit la bagnole remplie de capteurs pour éviter intrusion & chocs, ou votre ordi bardé d'antispams & antivirus se rappelant du moindre de vos petits travers, ou encore le frigo paramétré pour éviter toute incurie ou attaque biologique. Toutes ces merveilles de Silice sont présentées et sans doute conçues pour être à notre service, mais pour qu'elles fonctionnent il faut qu'elles se protègent de l'extérieur. Mais vous, vous n'êtes protégés que par extension, parce qu'enregistrés comme le propriétaire. Enlevez cette donnée, et vous voilà l'ennemi à deleter. Un parmi tous les autres, parmi tout ce qui est extérieur au système. Faites une chaîne Palm->Antivol->Domotique->Ordinateur, foutez-y le bordel par une belle nuit orageuse, et vous aurez le privilège de vous retrouver banni de votre propre univers, sans possibilité de retour. Et pas besoin d'imaginer un ennemi au sourire de chacal ou au cerveau ravagé par une enfance malheureuse. Il suffit de visualiser toutes les protections qui nous étouffent comme une sorte de toile nous enveloppant. Et si votre protection se limitant à un login et un mot de passe n'est plus reconnue pour raison X/Y, vous serez exclu de la bulle, et n'aurez plus que vos yeux pour pleurer. Pour autant qu'ils ne soient pas bioniques.

21:09 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

06/04/2006

Last Exit before Hell

Le temps presse les cocos : pour une aussi magnifique journée, il faut choisir le bon t-shirt. Et tout de suite rouler à tombeau ouvert, mais ce n'est pas suffisant, il faut aussi ouvrir la fenêtre, respirer un max d'air frais, cacher le regard derrière des brilles au tein délicatement dégradé, et chercher, chercher sur des km de détours, la 1ère minijupe qui annoncera l'été. Vous avez votre couleur préférée, vos objets favoris, la femme de vos rêves, les mioches quasi clonés, le job sur-mesure ? Parfait. Reste à trouver le bon tire-fesse, celui qui nourrira votre âme, détournera votre esprit, et vous fera dire, au bout d'une vie forcément trop courte : "Merde, j'ai oublié le chien". Parce qu'on ne maitrise rien, que certains arrivent à nous bluffer mais TOUT nous passe au-dessus de la tête : et si l'on passe sa vie à faire des choix qui confortent notre ego si exceptionnel, il faut bien se rendre compte que la couleur du tapis qui nous a pris le choux si longtemps, que cette foutue couleur, et la lampe juste à côté, et la petite table provisoirement là depuis 13 ans, et les bouquins, les rêves & les attentes, que tout ce merdier ne représentera jamais rien dans l'histoire de l'Humanité. Alors quoi, on boude ? Ben non, au contraire, on prend de la vitesse, un rythme toujours plus rapide, et on rigole de notre cécité feinte en sachant bien que la sortie peut se présenter à tout moment, et que, finalement, c'est ça, le plus excitant.

23:18 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

14/02/2006

Héhé

A tous ceux qui sont rentrés les mains vides, trouvant marrant le slogan "faites l'amour, pas du shopping", je compatis d'avance pour leur soirée certainement très "hot" (comprenez cris, hystérie & gesticulations). Et ceux revenus avec un 95C, trop plein d'espoirs, et un string taille L très loin de la réalité, je prédis une vie sexuelle si pas morne, en tous cas sans frou-frou. Et pas la peine aux tardifs d'espérer trouver un cimetière avec des fleurs fraîches, ça fait longtemps que le plastique y est de rigueur. Pas super non plus le plan Nightshop, on n'y trouvera qu'un p'tit remontant qui ne ferait qu'agraver la situation. Bref, le terrain est miné, et même vos grenades sont tenues fermement prêtes à être dégoupillées au moindre faux pas. Que ça ne vous empêche pas de jouer les fiers demain matin autour de la machine à café, ce serait trop con que les célibataires qui nous dépeuplent se défassent de leurs illusions et nous privent d'une sortie possible : hé, Tintin, tu pourrais pas m'aider en ramenant ma femme, elle est super mais j'ai trop de travail.

23:07 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

08/02/2006

Germany 2006 : qui l'aura dans le cul ?

Cette fois c'est le monde entier qui va les envahir, eux, pisser n'importe où et niquer leurs femmes. Oh, bien sûr, il ne sera question que de foot pendant quelques semaines, mais vous croyez vraiment vous, que les Australiens qui auront fait le voyage jusque Berlin, les Japonais, les Togolais, et les Belges, surtout les Belges, se contenteront de dépenser un mois de salaire minimum pour applaudir 11 abrutis pendant 90 minutes ? Alors qu'avec un peu de doigté, et pour beaucoup moins chers, il y a moyen de faire des tas de marmots qui donneront des années de plaisir. Excepté les 4 ou 5 premières années, bien entendu. Excepté également l'adolescence et l'âge adulte. Evidemment, il y a le risque des tests ADN, sans parler de toutes les saloperies genre Les Experts qui feront que 2.000 ans après votre mort on saura exactement combien de fois vous aurez honoré Frida, et si le coeur y était. Mais vu l'effet de masse d'une telle compétition, le risque de payer une pension alimentaire est faible. Tout cela pour dire que si j'étais une Allemande pulpeuse comme un gros melon, j'irais m'expatrier les 6 prochains mois par sécurité du côté de Berne ou de n'importe quel autre endroit triste à mourir, afin d'être sûr de mourir vierge. Et qui se fera niquer alors ? Mais les 11 rigolos restés sur le terrain pardi !

23:08 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

02/02/2006

Dans la série "on a ce qu'on mérite"

Merci à Mevrouw Skynet de m'accueillir ici d'un joli "Bonjour annus" lorsqu'il me prend l'envie de tapoter sur le clavier avec 10 doigts d'honneur tournés vers le monde entier qui en a vu d'autres. Merci au gouvernement Belge qui a inventé le concept des intérêts notionnels : on a sûrement l'air + intelligents, voire - cons, en utillisant des termes aussi tarabiscotés, même si d'après un rapide sondage réalisé auprès de belges très très peu représentatifs de quoi que ce soit, PERSONNE ne sait de quoi on parle. Merci à Mr & Mme Hilton de ne pas avoir dénommé leur mongolienne "Bruxelles". Il faut dire que Mme Hilton avait déclaré un soir de Mai 1980, histoire de combler la gêne après l'accouplement formel consenti par Mr Hilton juste descendu du Concorde : j'aimerais avoir une chienne et l'appeler Paris. Cette conne (on parle de la mère) tomba enceinte; ce con (on parle du père) tomba des nues; et Dieu, au moment d'attribuer les neurones à la petite graine, tomba sur un os. Résultat : on ne sait pas comment a été baptisé le clebs ridicule que tient d'onaniste manière la fifille à son papa, mais il est clair que dans ce binôme chien/chienne c'est lui qui doit écrire les déclarations à la presse.

23:52 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

21/01/2006

un autre monde ça va pas être possible

Dans La Marche de l'Empereur, les pingouins faisaient front commun pour affronter le méchant blizzard, en attendant que la mère de Pingu revienne nourrir tout le monde en leur vomissant dessus. Dans notre monde à nous (je rappelle aux distraits que notre civilisation vient de fêter ses 2006 ans : joyeux annif, mémé), on se contente de sortir la Mazda, GPS allumé au-cas-où, pour remplir le frigo une fois par semaine. Et retour fissa dans son trou pour consommer les achats impulsifs. Et dehors alors ? Dehors ça gèle de plus en plus : paraît qu'il fait -40 au bord de la Volga, mais on s'en fout, on y connaît personne, on sait pas où c'est, et c'est sûrement très loin, chez les vilains communistes. Sauf que. L'Estonie se les gèle grâve, les Polonais dorment dans le congélo, l'endroit le + chaud de la platz, et tous les autres claquent des dents en attendant de mourir d'un mauvais rhume. Mais pas de panique : d'après un relevé méthodique, seuls les plus pauvres d'entre nous devraient y passer. Ouf, on a eu chaud ! En résumé, on a eu 2006 ans pour construire un monde meilleur, et, d'accord, on a la Mazda, le GPS et le frigo rempli, mais la pauvreté tue toujours. Pingouins de tous pays, mobilisez-vous !

23:03 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

16/01/2006

2006 année de la cake

Ne vous retournez pas, tendez l'oreille et soyez discrets : on risque de se faire repérer. Premier indice, le Chili. Second indice, l'Allemagne. Troisième indice, le Libéria. En attendant, pourquoi pas, la France, et, soyons fous, les Etats-Unis. A propos, afin de se préparer pour le jour J lorsque la boucle de ceinture sera définitivement bouclée et que notre sort sera fait : comment ferons-nous puisqu'il n'est pas question de mettre les pieds et le reste dans la-navette-Challenger-plus-sûre-que-jamais pour pouvoir retourner sur Mars ? Il est vrai qu'on a un peu exagéré, surtout ces 2 derniers millénaires, mais vu ce qu'on nous inflige depuis 30 ans la suite risque d'être douloureuse. A Bruxelles, on disait d'un gars en galante compagnie "il est venu avec sa cake"; dans le reste du monde ELLES diront bientôt "il vaut mieux vivre seule que mâle accompagnée". L'avenir s'annonce pas rose, les cocos.

20:55 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

11/01/2006

Message aux distraits

Si votre poule est turque, achetez du Tamiflu. Pas les bonbons bleus vendus en pharmacie, non : les actions. Car pour peu que poupoule voyage, ça va en faire des cons à miner (contaminés : rires). Si vous êtes un mouton : bonne nouvelle, car cette année on va voter. Par contre faudra raser les murs ces jours-ci, vu que c'est la fête de l'aïd. Et si vous êtes du genre pigeon, je vous rappelle qu'il existe de nouveaux forfaits immanquables en téléphonie mobile, et que pour quelques zeuros vous pourrez vous aussi acquérir le nouveau combiné, qui en plus de prendre des photos, des films, de la musiques et des M&M, est capable, mais oui Madame, Monsieur, de connaître votre température grâce à une antenne renforcée. Et un système astucieux vous permet, en cas d'appel lors d'une analyse auto-médicale, de profiter de l'oreille interne pour faire passer le message. Enfin, quand on dit oreille, on se comprend. Je vous laisse, on m'appelle et j'aimerais m'asseoir...

20:25 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

06/01/2006

On en reparle ?

Et donc, joyeuse fête à Justin Bonané, et que tous les autres se démerdent avec cà : aux bagués de l'an neuf, qui comme de jolis pigeons parcourent le monde sans se rendre compte que derrière leur liberté se cache un lien qui leur fera toujours rentrer au grenier; aux revenus de tout, qui savent, dès le 01, que le 31 du dernier mois de l'année rien n'aura changé sur leurs illusions malgré quelques belles sorties du circuit traditionnel, plus dûes à la chance et à l'ivresse qu'à une révolution des astres; aux naïfs emplis de voeux qui nécessiteront encore plusieurs années de couvage avant de découvrir que la pluie, ça mouille; et à ceux qui se laissent porter par le vent, l'actualité, les modes, et qui sans jamais avoir réellement fait de choix se diront merde, si j'avais su. A tous, donc, que l'année 2006 soit riche de rebondissements, de découvertes, d'enseignements. Et si c'est le bordel : vivement 2007 qu'on en rigole.

16:23 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

14/12/2005

z'avez allumé votre bougie ?

Pour ceux qui l'ignorent, aujourd'hui on est le 5 Takhsas 1998 dans le calendrier éthiopien. Une occasion qui n'en n'est pas une, mais on s'en fiche, de se souvenir 1 instant de ces étudiants, enfants, vieillards & passants, tués il y a quelques semaines au hasard sous les coups d'un régime pourrissant. Le 10 décembre on fêtait ici le 57ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, enfin, quand on dit "fêtait", c'est façon de parler. Ce jour là, beaucoup de nos gamins étaient sûrement heureux, plein d'espoirs, pour eux comme pour nous, surtout pour nous, alors que 34 personnes étaient pleurées dans un endroit dont l'immense majorité se fiche complètement. Pour que leur nom soit inscrit à un endroit supplémentaire, et nous supplient d'arrêter de faire semblant que les Droits Fondamentaux ne nous concernent pas, et pour montrer que 34 noms, c'est beaucoup, oui madame, les voici : Mubarek Mebratu-Meteek Zeleke-Kibret Edelu-Mekoya Mebratu-Alemayehu Zewde-Fekadu Amele Delgae-Mesaye Adiss-Beailu Tesfay-Siraj Nure-Abebech Bekele-Etenesh Yimam-Giksa Tolla Setegne-Kebneshe Melke-Abyaneh Sissay-Tsegahun W/Michal-Yassin Nuredin-Kebede Bedada-Tadele Shere-Jaqema Bedane-Hassen Dulla -Hussen Hassen-Elfnesh Tekele-Belaye Dejene-Teshome Addis-Bademaw Mogese-Dessalgne Kende-Yesuf Mohammed-Mulu Muche- Zemedhun Agedw-Tewodros Zewde-Sintayehu Estifanos-Tewodros Kebede-Ambaw Legesse, et, enfin, Zelalem Ketsela.

23:40 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

12/12/2005

On ne va pas s'énerver

SI la machine à café ne crache que de l'eau chaude, alors que dans la pièce à côté une douzaine d'adorateurs de J. Vabre font tinter la p'tite cuillère en cadence. SI le produit miracle pour détartrer la salope à café coûte 7,50 EUR, et qu'il a fallut se taper 10 bornes un dimanche pluvieux pour le trouver dans une supérette spécialisée dans les hold-up, mais c'est le client qui joue la victime, où, bien sûr, on refuse la monnaie, et où, bien sûr, on vous en rend 5 kg quel que soit le billet tendu. Et on ne va toujours pas s'énerver si ce jus d'escroc ne fonctionne pas et que le tintement couvre de moins en moins l'hilarité générale -qu'il a toujours été bon et rassurant pour un groupe de se foutre de la moindre des faiblesses d'un individu ayant au mieux l'assurance du lapin prit dans le faisceau du chasseur-, et qu'il n'y a plus de thé, puisqu'on en boit tout le temps, raison pour laquelle la chieuse à café fait sa boudeuse. Personnellement, moi, ça ne m'énerve pas : ça m'amuse. De voir Anne-Sophie avec sa petite cuillère dorée rentrée très profondément dans l'oeil droit. De voir Pascal tenter de vomir 50 ml d'acide citrique. De voir André tenter d'enlever les morceaux de porcelaine entrés dans son crâne bleuit, mais de se demander tout de même si ça n'aggraverait pas les choses. Mais aggraver quoi, bon dieu, puisqu'on vous dit que ce n'est rien du tout. Il n'y a pas de café on ne va pas en faire un monde. Par contre j'ai de l'eau bouillante. Qui veut de l'eau bouillante ?

22:44 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

03/12/2005

L'addission, per favor

Prenez un tord boyaux peruvien, un Merlot chilien, un Chili con Cane, Waouf ?, pardon, con carne, agrémentez de l'un ou l'autre sombrero les muchache, distribuez les hochets pour faire tchica-tchica-tchica-aïe-aIe-aïe, et Olé, la sauce prend, vous êtes un pauvre cow-boy errant le long du Rio Grande, cherchant de l'eau pour son cheval, des piments pour son steack et du réconfort pour son Q. Je veux obtenir l'asile du Paraguay, shooter dans des cailloux au Mexique pendant que des nenfants chanteront des ritournelles à vous décrocher l'âme sous le perron d'églises remplies de zélotes attirés par l'espoir d'une vie juste un peu différente, mais pas trop. Hips ! Mais QUI a dit que ce monde n'était pas formidable : suffit de rajouter qques degrés à la bibine, et tout le reste n'a plus aucune importance. D'ailleurs, entre nous, Adam n'en n'avait rien à foutre de la pomme : ce qu'il voulait c'était 1° Niquer Eve, et 2° obtenir une fermentation à base de jus de pectine pour absorber le son de cette marmonneuse qu'on lui accolat pour l'éternité. Et Dieu dit "Olé", tout simplement.

22:10 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

27/11/2005

Ceci n'est pas un message

On ne va pas en faire un fromage si les bagnoles sont brûlées pour le plaisir -ne dit-on pas "feu de joie"-, si cette conne de Madonna paye 8,5 millions d'euros pour un refrain absolument ringard d'un groupe tout aussi totalement ringard, "Abba", à bas quoi, d'abord ?, pour finir par engranger de quoi bouffer de la viande de cheval jusque la 10éme génération sans lever la patte, ou pas trop, ou plus trop souvent, ou en faisant grise mine ? On ne va pas faire la fine bouche si la culture aujourd'hui se résume à voir le magnifique cul de Belluci, avec le sourire dans les yeux de cet enfoiré de Campan (Mais 10x, mon âme, je l'aurais vendue pour être à sa place, et vos chiottes en prime aurait récuré), ou d'assiter à une rétrospective Bettina Rheims où la chaire n'est jamais que du lard aux cochons que nous sommes, sutout vous au 3ème rang, avec les lunettes offertes par le mutuelle et la mèche moins rebelle que grasse. Alors quoi, on les explose, nos sens, en regardant MTV extasiés, en écoutant RTL hallucinés par l'odeur de l'herbe coupée alors que nos doigts de pied sont figés par un gel unique en cette saison ? Donnez-moi UNE bonne raison pour que le pinguoin qui sommeille en moi fasse autre chose de ses soirées que danser sur "Toi, toi, mon toit", cherche l'équilibre entre une sience en continuelle évolution et une morale de moins en moins immuable. Et merde. Les papillons en l'air. Les fourmis par terre. Chacun est à sa place. Toi, toi , mon toit...

16:49 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

29/07/2005

Faut s'lancer

Pas facile de sortir la tête du guidon quand 1°) Le vélo est le seul sport qu'on ait finalement pratiqué + de 3 fois; 2°) La météo est tellement merdique que le 1er qui lèvera le nez finira bronchiteux; et 3°) La routine est rassurante & confortable,; donc prendre une décision est toujours une rupture vers l'inconnu, c-à-d un véritable traumatisme pour la feignasse qui sommeille en nous. J'ai pas dit "avec nous"; vous allez m'attirer des ennuis avec votre esprit tordu. Tout ça pour dire qu'après un mois de vacances, la décision de partir ou non et où et quand et avec qui et pour quel budget est pas prête d'être prise. Bref je suis preneur pour qui a un super plan pour pas un rond, et qui, je voudrais pas abuser, pourrait me remplacer au turbin, arroser les plantes, sortir le chien, et prendre soin de ma femme. Celui ou celle-là, donc, je lui prouverai toute l'ingratitude dont je suis capable, en laissant planer un doute sur la date du retour, si, bien entendu, retour il devait y avoir. Là, vous commencez déjà à me faire rêver.

23:58 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

22/07/2005

La démobilité

L'avenir est pas brillant. Pour les transports en commun. Et les petits porteurs, ils misent leur cassette sur Daewoo, le Thalys, ou Sing-Sing ? (Holding Philippin créé par Mr Sing-Sing, avec pour objet social "la pénétration d'un immense marché pour les pousse-pousse"). Par "immense marché", il faut comprendre "Nous", et par "pénétration", on ne sait pas, mais on se dit d'instinct qu'il vaut mieux pas tout piger. A cela vous direz, et vous aurez raison, que tout ça ne nous avance guère. Mais tout le problème est là, bande de gueux presbytes : puisque le confort personnel mène à l'impasse (le montant exorbitant des berlines, des taxes, des parkings et des amendes INCITENT d'avantages de gens à s'offrir une toto au lieu d'investir dans la savate de qualité), et puisque l'offre publique est un foutage de gueule encore bien plus dispendieux pour la communauté, il ne nous restera désormais que quelques misérables trottoirs crottés où nous traînerons nos carcasses décharnées par l'effort pédestre, aidés pour quelques-uns par la malchance en sautillant de manière plus légère et plus grotesque grâce à une ou deux béquilles prêtées par une vieille patronnesse édentée du Voeu du Bon Secours.

22:57 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

14/07/2005

Tirailleurs, en garde !

Qu'un sang impur abreuve les sillons des différents Ministères de l'Intérieur, coule à travers les colonnes des journaux populistes, se glisse dans les esprits les plus hermétiques à la haine : puisque c'est la guerre des mondes, et que la vilaine sorcière qu'il faut désormais chasser s'appelle Rachid, c'est simple, tuons Rachid ! Comment ça "il n'a rien fait ?", mais il est Arabe, Madame, dépêchez-vous de le dénoncer avant de vous faire tondre, et fissa siouplait. Et on ne vous a pas encore tout dit, mais entre nous, l'assassinat de Kennedy, le trou dans la couche d'ozone et la défaite de l'Italie face à la Corée, sérieusement, vous ne pensiez pas que c'était, huhuhu, le destin, non ? Eh bien on vous le dit : c'est la faute à Rachid, alors quand les Ricains auront fini de vider le Beaujolais Nouveau dans l'égout à la moindre contrariété, on pourra passer aux choses sérieuses, et vivre enfin un monde meilleur. Et le premier qui nous traite de sauvages sera mis dans le même train, quant aux autres, tenez-vous à carreau, votre tour viendra, vous serez forcément coupable de quelque chose. Bonnes vacances à tous ceux qui ne se sentent pas concernés.

19:22 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

07/07/2005

Ah ! Si j'étais riche

Je laisserais la pluie aux pays trop secs, et rajouterais 5H00 de soleil par jour aux pays du nord. Excepté le Luxembourg, on est bien d'accord. Je financerais un labo de vilains généticiens pour qu'ils fassent muter les choux de Bruxelles, pour leur donner le goût et les couleurs des M&Ms (les choux, pas les généticiens : pour eux, pas de bonbons). Je signerais un accord commercial avec les Chinois afin qu'ils arrêtent immédiatement toute production de caleçons pour dames. Je financerais des tas de projets éducatifs, parce que quand on aura terminé de tout saccager, il faudra bien que la prochaine génération se mette sérieusement au travail, avec de vrais valeurs humanistes & universelles en toile de fond. J'engagerais les pires lobbyistes pour qu'ils fassent remplacer le projet de Constitution Européenne par un incunable : un texte aujourd'hui oublié, écrit le 10 décembre 1948. Ca s'appelle la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, et on n'inventera jamais rien de mieux.

23:21 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/07/2005

un futur plus terre-à-terre

Pendant que la planète fait face (dans un téléfilm idiot, je vous l'accorde) à une épidémie pneumopathique de type 3; pendant que des millions de tonnes de graisses sont mises aux rebuts quotidiennement par des centres de chirurgie plastique; pendant que mon voisin regarde ma voisine d'un regard qui en dit long sur le reste de leur soirée; pendant ce temps là, donc, un tas de gens visitent ce blog avec des motivations qui me laissent pantois. Regardez, tout en bas, à droite. Non, l'autre droite. Le petit cube coloré : cliquez et savourez. Dans cet inventaire d'affreux, sales et méchants, j'ai le plaisir de découvrir des visiteurs que Google a mené jusqu'ici pour avoir tapé dans le moteur de recherche "culbuter c'est fesse", "magasin aldi bourges", "poitrine homme", et autre "baygon vert baygon jaune". Je compte, je ne sais par quelle bizarrerie 1% de Chinois, mais à priori aucun lecteur au Vatican. On trouve également quelques 10% de malheureux surfant sur de vieux PC pourris, sans doute habitant le fin fond de l'Europe de l'Est, ou travaillant dans l'administration. Je trouve tout cela formidable. Je veux dire, toute cette perte d'énergie, ce temps passé à de vaines recherches menant au fond de l'Annus. Profitons encore et encore du futile et de l'éphémère tant que c'est possible : les experts d'un tas de professions nous assurent que la fin du pétrole c'est pour entre 2006 et 2030. Et là, mes lapins, ce sera le marchand de carottes qui vous dictera sa loi.

00:00 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

28/06/2005

Ce monde n'est pas pour les culs-de-jatte

Puisque le litre de gazole prend des proportions dantesques, on va finir par se l'offrir à Noël, ou se le boire à la place d'un Chardonnay devenu, lui, ridiculement abordable. Ca c'est la version Bourgeoisie-Opprimeurs de Salariés. Pour la catégorie "Pauvres cloches qui veulent pas en avoir l'air", ils continueront à rouler dans des BM '95 jusqu'à Lalie (Texas), et préfèreront crever la gueule ouverte d'une maladie très rare qui affecte ceux qui ne se nourrissent que de patates, plutôt que, beurk-beurk, marcher comme des prolos. Pour tous les autres, vous vous reconnaîtrez facilement, chers amis lecteurs, à la dégaine si caractéristique, genre Depardieu qui rote et qui pète en se les remontant négligemment dans n'importe lequel de ses 3.256 rôles, sauf que lui il gagne 1 million d'EURO pour se gratter le cul, et vous, vous payez pour voir ce moment de culture époustouflant. Et pas la peine de pisser dans le réservoir pour diluer le mazout, ça marche pas, on a déjà essayé, et n'insistez pas je n'en reparlerai plus, le voisin a déjà des soupçons. Bref. Va falloir ressortir la bécane autocollée "Poulidor", graisser la chaîne ET la selle, et histoire d'avoir l'air complètement abruti, je vous signale que le port du casque est OBLIGATOIRE. Demain, nous parlerons des restrictions domestiques liées à la pénurie d’électricité, et vendredi nous aborderons la fin du monde aussi appelée "Trou dans la couche d'Ozone". Mes amitiés à Mme Ozone, et bonne soirée tout le monde.

22:36 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

27/06/2005

Car je le Veau bien

Après le W-E braderie, voici venue la "Nuit des Soldes", en attendant "Le Mois des Prix Fous". Le premier qui dit "Où ça ?" risque de VRAIMENT le regretter. Il paraît, même si ça n'a rien à voir à priori, que des scientifiques ont mis au point un système de catapulte pour envoyer un bidule genre Spoutnik au fin fond du système solaire pour le prix d'un plein de Super. S'ils cherchent des volontaires, et c'est là que je voulais en venir, je mets mon chapeau et j'arrive. Evidemment, j'aimerais avoir tout de même quelques précisions pour le mode de retour. Déjà que je suis + mer que montagne, vous pensez bien, des millions d'étoiles du soir au soir "Oh chou, c'est bô, c'est romantiiiiiqueuuuuuu", ça risque de lasser très très rapidement. Et puis, il fait quel temps là-haut ? Et on peut venir avec des bouquins ? Des copines ? Des tas de choses illicites ? Comment non ? Vous étonnez pas si la science n'intéresse que les vieux barbus ; je me contenterai finalement de tâter le cul des vaches à la foire pendant que Conseil Communal et l’ensemble des administrés auront la tête tournée vers la fierté du Comté : un magnifique feu d'artifice. Et le premier qui voit des étoiles a gagné.

21:51 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/06/2005

un après-midi de chien

Les paupières gonflées par l'allergie au pollen, coincé sur la terrasse orientée plein sud, il m'est désormais impossible de lire l'heure. Inutile d'espérer se traîner jusqu'à la grosse horloge de la cuisine : le thermomètre mural ayant explosé dans l'après-midi, j'ai eu la bonne idée de m'y ouvrir les deux plantes du pied en cherchant de l'eau. Ce n'est qu'après avoir épongé tout mon sang avec ce qui me restait de vêtements que j'ai entendu des haut-parleurs annoncer une coupure généralisée de flotte dans toute la région, il parait qu'un camion va arriver cette nuit pour nous fournir quelques seaux. J'imagine qu'on est le soir, surtout depuis que la douleur sur mes coupures et mon corps brûlé est avivée par un petit vent chaud. De toute façon le châssis de la porte, unique issue plus ou moins viable, a tellement gonflé qu'il faudra que je me résolve à passer à travers la vitre si je veux obtenir ne fut-ce qu'un gobelet, et encore, si j'y vais plus armé que les voisins. Je n'en peux plus de crier, je crois que je vais désormais aboyer, les gens ne supportent jamais longtemps d'entendre un chien seul.

22:11 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

22/06/2005

Quoi de neuf ?

A l'Origine, l'Homme ne faisait pas partie du monde. Dieu lui-même n'avait aucune raison d'être. Et moi qui vous parle, je vaquais à mes occupations tranquillement, sans stress. Après moultes péripéties dont je vous passe les détails, la femme ou son illusion se fit :-Pleine et Entière comme la Lune -Brûlante comme le Soleil -Piégeuse comme la Nature -Délicieuse comme un champignon défendu -Incontournable comme un puit au milieu du désert -Discrète comme le vent, un jour de tempête. Le reste n'est que discours, l'essentiel est là : Dinosaures, Homo Erectus et Babouins n'ont depuis lors qu'affirmé le même désir idiot de sauter toujours plus haut afin d'attirer l'attention. Mais, le souffle court et les idées basses, tous finissent le cul par terre, et seule la Nature triomphe, comme au premier jour...

17:05 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

21/06/2005

Organisation Mondiale du Capharnaüm

Vous avez vu ? 5 jours seulement après une vague de chaleur ayant anéanti les quelques neurones attribués au responsable de cette infamie de blog, des montagnes de ventilos à prix décoiffant sont immédiatement disponibles partout. Prêts à être montés. Oublié, le flux tendu; doublée, la Force de Réaction Rapide. Voici venu le temps du Chinois Anticipant toutes les Espérances. Alors qu'on nous en disait que du mal jusqu'ici, la mondialisation est finalement un chouette truc. Il y a 20 ans, vous auriez trouvé fin septembre des modèles tout en chromes, aussi lourds que laids, Made in Germany, pour l'équivalent de 100 EUR. Aujourd'hui ce ne sont plus les teutons qui montent ces bidules, c'est tout le monde ! Avec en prime un mode d'emploi traduit du Mandarin au Cantonais, en passant par minimum 100 autres langues & axiomes, pour arriver jusqu'à nous dans des termes très jolis mais peu utiles à une compréhension même basique. Et comme le papier est visiblement la denrée la plus chère dans ce fatras de plastique, ne comptez pas sur l'illustration de 2 cm2 à la manière d'un manuel d'acupuncteur pour savoir où mettre la pièce 12b. Bien sûr, en ajoutant un EUR, vous auriez eu un travailleur dans le fond de la boîte, prêt à vous monter le truc en 2 coups de tournevis. Mais au-dessus de 9,90 EUR vous me direz que ce n'est plus vraiment une affaire.

19:52 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

20/06/2005

1 chicane pour freiner la connerie

Alors que Max ramenait la petite sur la Côte Flamande à bord de sa Scenic, il fut alerté par un bruit étrange, genre chplatch, chplatch. Arrêté sur la bande d'urgence, il fit rapidement un tour d'inspection de grand technicien averti, bref il donna un malheureux coup de pied dans chaque pneu. Rien, que du vide, il reparti donc jusqu’à ce que chplatch, chplatch. Le même cinéma se représenta plusieurs fois, vous n'aurez qu'à relire la phrase précédente autant que nécessaire pour vous mettre dans l'ambiance. Jusqu'à l'arrêt ultime, où un examen plus minutieux, ainsi qu'un lacet défait attirèrent l'oeil torve de notre héros sur le milieu du pneu avant droit, où toute la bande centrale était déchirée, la ferraille apparente, l'éclatement imminent. Max étant Français, il aurait dû attirer l'attention de son concessionnaire, gardien d'un fleuron National. Après une rapide enquête, le concessionnaire aurait dû ouvrir son parapluie et mettre Michelin, autre fleuron, sur le coup. Le fleuron flairant la farce aurait dû alerter la Maréchaussée du danger que courraient des millions d'automobilistes, qui prêchant la prudence, aurait dû fermer autoroutes, nationales et départementales. Sauf si vous installez rapidos des dos d'âne, aurait précisé Bibendum. Mais rien de tout cela ne fut nécessaire, puisque Max se contenta de changer sa roue, ce qui lui prit tout de même 3h sous un soleil de plomb, et se ficha comme une guigne de ce qui pouvait bien arriver au reste de l'Humanité. Cela n'explique pas pourquoi les enfants de son quartier lui envoient des bouteilles d'eau lorsqu'il maraude à la recherche d'un emplacement de parking. Mais je vous rappelle que Max est Français.

20:51 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/06/2005

Il a quoi comme alibi, Omar ?

Savez-vous que Paul-Loup a réellement écrit ? Pas un bouquin, ça se saurait, mais sur son nouveau plâtre qu'il arbore au bras droit (gauche les jours de distraction). Et quoi donc qu'il a écrit, dites-vous dans un français que je ne vous envie pas ? On m'a tuer. Pas avec le sang, bien sûr, un peu de Mercurochrome© a fait l'affaire. Et pourquoi donc me dis-je, puisque je vois bien que tout le monde s'en tape ? Ca vous le saurez en lisant un livre à paraître dans lequel tous les travers de la République seront dénoncés. Juste un problème de timing : l'annonce du scoop est faite, mais le nègre s'étant fait la malle depuis que le patron est devenu insolvable, il faudra attendre un peu que l'Ecrivain retrouve l'usage de ses 10 doigts pour qu'on en sache plus. Parce qu'il en faut au moins trois pour signer le chèque, deux autres pour siffler et attirer l'attention, un autre pour retenir Madame qui n'est justement plus qu'à un doigt de se faire la malle (une autre s'est déjà fait le coffre), et tous les autres vous les mettez où vous voulez, je ne veux pas le savoir.

22:41 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

14/06/2005

C'est par où la luxure ?

Inutile de nier : toutes les célibataires de la planète un minimum vénales doivent rêver d'alpaguer le chauve du Rocher, le Prince qui cherche une Princesse qui n'en voudra pas à ses haricots. Ce type représente l'idéal féminin du XXIè siècle : très riche, complètement insouciant de son comportement, présentable à Maman qui frisera une rupture d'anévrisme en apercevant le gros lot, et génétiquement habitué des frasques conjugales. Donc tout benef : rien foutre, encaisser, et aller se faire f. ailleurs, du moment que le Vatican n'est pas au courant. Le seul problème, c'est que plus la distance se fait grande depuis les Rongés du Manioc, plus les intéressées jouent les indifférentes. Rapprochez le Camping-Car pour voir, et vous verrez l'oeil le plus blasé se mettre à papillonner. Restera plus qu'à se rabattre sur les auto-stoppeuses allemandes pour pas faire le voyage à vide, et penser à résilier l'abonnement à Voici : on va pas s'éterniser sur la cellulite des starlettes, ça tuerait ce qui reste de libido au moment où le Truc devrait fonctionner comme jamais, c-à-d plein régime, parce qu'il n'y a pas que les Princes et les castors qui aiment les noisettes : à nous Paris !

23:29 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

13/06/2005

Valseuses sur le pied de guerre

Ainsi, alors que le roi de la Pop s'apprête à être pendu par les valseuses, le descendant politique de l'Empereur d'un magnifique et méconnu pays qu'est l'Ethiopie s'est comporté comme un vulgus potentat en toute impunité. Flinguer 24 gosses qui manifestaient contre le tripatouillage évident des élections n'est pas répréhensible si vous êtes politicien et que votre alibi est "lutte contre le terrorisme". A deux pas du Mercato, le plus grand marché d'Afrique, et à 3 autres d'un petit resto italien que je vous recommande absolument. C'est aussi le lieu où siège l'OUA, dans des conditions remarquables. Quand ces trouducs de pistoleros se seront calmés, rappelez-moi de vous laisser 2 ou 3 tuyaux pour profiter pleinement de cet endroit fabuleux; car une nation où les filles dansent avec une dizaine de mouvements d'épaules différents ne mérite pas qu'on le cantonne aux faits divers. Quant à Jackson, pour ce qu'il en faisait...

22:37 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |