04/05/2004

J'm'appelle pas Jane, mais j't'emmerde non plus

Paraît que les Majors virent tous les artistes à moins de 100.000 albums. Même si les Chamfort, Paradis & Cie sucent pas (que) des cailloux, c'est triste de les imaginer seuls, sous la pluie. A moins qu'on leur laisse leur guitare, leur costume à paillettes, et leur(s) organe(s). Là, ça changerait tout. Souchon chantant "Rien ne vaut la vie" face au p'tit château, ce s'rait sympa pour le moral de ces damnés du progrès. Et Mauranne, hurlant à tue-tête (pour changer), rue Neuve (non, l'autre : celle de Charlerwè), vous imaginez l'effet dissuasif pour la p'tite criminalité ? Finalement c'est chouette la mondialisation : moi aussi j'aurais voulu être un artiste, et chanter la dernière chanson de Birkin, clochettes aux mollets, ça aurait un côté rebelle-bobo valant son pesant de tunes....Le XXI siècle sera, définitivement, celui des cons. Voilà ma chance. Faut l'dire vite, et en chantant.

20:01 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.