28/09/2004

200.000 couillons sous la mer

Si à 20 ans on veut sauver le monde, à 30 on veut sauver son couple, à 40 les apparences, et les années passant on lit tous les conseils qui permettraient de sauver son cul. Chouette, direz-vous avec l'esprit de transition qui vous caractérise, on vient d'ouvrir la saison des Miss qui veulent la paix sur terre. Oui, vous répondrais-je, mais elles ne veulent pas que ça : un doigt d'érotisme est toujours le bienvenu dans ce monde de brutes, essayez vous aussi, elles vous répondront peut-être, pour sauver les apparences "parce que je le veut bien". A propos, mais ça n'a rien à voir, si quelqu'un pouvait traduire mon blog en flamand, ça serait sympa pour les autochtones de bxl-hal-vilvooorde, qui risqueront bientôt leur vie s'ils persistent à provoquer les Autres en allant chercher Le Soir en twee croissant. Et qu'est-ce qu'on f'ra si on tombe un jour en panne par là-bas : ils ont un service de traduction/ médiation chez Europe Assistance ? Pas envie de se faire flinguer pas'con n'sait né dire "min môteur as tî voï" dans le langage approprié. Faudra passer par Lille pour voir la mer ? Si on ne dit pas d'où on vient, 1x, peut-être qu'ils nous laisseront passer...sans se foutre de nous. A propos, mais ça n'a rien à voir non plus : qu'est-ce qu'on dit à M. Cockerill s'il propose de créer les 200.000 emplois que l'andouille de Gent nous a promis ? On dit faut voir, pasque 200 mille ouvriers, ça fait du bruit, faut voir avec les riverains; et les 200.000 Subaru, ils vont les garer où ? Celui qui a dit "dans ton cul" a gagné 1 stage à la Vlaamse Academy de Denderleeuw.

10:11 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |