03/11/2004

Schtroumpf !

Alors là, quand je proposais aux lecteurs de voter pour mon cul, je ne voyais pas ça comme ça : près de 60 millions de trouducs m'ont pris au mot, et maintenant, on fait quoi ? Celui qui a dit "vendeur d'armes" est prié de la mettre en sourdine, parce qu'ici c'est la gueule de bois, et le cynisme rayonnant ça fait mal aux yeux, aux oreilles; et encore, on n'a pas essayé de s'asseoir. Alors, on fait quoi ? On ferme les écoles, puisque l'éducation est sans valeur face à l'opportunisme ? On arrête de faire des bébés puisque les ténèbres s'approchent ? On se tape sur la tronche puisque l'intelligence est une insulte à la survie du groupe ? Lorsqu'on lui avait proposé de se rendre, le dernier carré du Schtroumpfissime avait rétorqué, très courageusement, "Merde". Ce sera ma conclusion; n'oubliez pas d'éteindre en sortant.

20:43 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

hélas j'ai appris qu'il avait jeté l'éponge comme ils disent et que l'autre infâme crétin se rechauffait les miches dans son fauteuil trop grand du salon ovale. c'est pas demain que le prix de l'essence va baisser mes canards, croyez-moi!

Écrit par : crassipan | 03/11/2004

il n'y a pas d'hélice,... Etant un partisan acharné du "on n'a que ce qu'on mérite", je trouve qu'on devrait être ravis de la situation : on s'en sort finalement bien; par contre, lors du jugement dernier, pas la peine de se verser des cendres sur la tête : ça va morfler.

Écrit par : AH | 03/11/2004

Les commentaires sont fermés.