01/12/2004

Dringuelle mon cul

A la question "Quel est l'avenir de La Poste ?", je réponds : aucun. Qu'on dégonfle les bicyclettes, range les uniformes, scelle les boîtes aux lettres, et ferme les bureaux qui l'étaient de toute façon depuis longtemps. Parce que si c'est pour me foutre sous la porte un "avis de passage" informant qu'un recommandé m'attend à un endroit que j'ignore et à un horaire juste bon pour une ouvreuse de cinéma (ben oui, au lieu de flémarder pendant le film, dès que tout le monde est assis, hop, elle éteint sa lampe de poche et file à la poste), si c'est pour m'énerver pendant toute une soirée parce que je n'ai absolument aucune idée du crime commis : c'est Interpol qui me convoque ? l'avocat de mon ex qui s'excuse officiellement d'être un beauf épaulant une putain ? l'amicale des adorateurs d'OVNI qui me somme d'expliquer ma paralysie de l'auriculaire droit ? Les assises d'Arlon qui veulent savoir si j'ai lu Télémoustique à l'ère Bouffioux ? Aucune idée, et ça fait chier. Ils pourraient au moins donner un indice ces cons, qu'on sache s'il faut sortir les flingues, brûler la compta ou rappeler mémé partie refaire sa vie en Espagne. Au secours !

22:15 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.