13/12/2004

Merci

A ceux qui toussent en montrant leurs caries ; aux adeptes des médecines naturelles, avec mention spéciale à l'homéopathie, et qui reniflent depuis le printemps ; à ceux qui ne veulent jamais se soigner, et qui attendent sans doute que le microbe se lasse de sa proie, ou tombe tout seul d’obésité après 5 ans de squat dans une dernière toux chronique. A ceux qui s’essuie la morfle d’un revers de main ou d’un doigt discret, et qui ne sont jamais les derniers à vous tripatouiller de leurs membres gluants. A ceux qui se grattent les oreilles avec votre stylo, et aux autres, qui s’essuient nonchalamment sur le Jeans après avoir été pisser. A tous ceux là, ces jean-foutre de l’éducation et du savoir-vivre, qui font crever l’humanité à petits feux de leurs petites misères, je dis : je vous aime. Et pour vous le prouver, mes grosses amygdales blanches et moi, nous nous destinons la semaine qui vient à vous embrasser comme un orphelin en manque d’affection, à vous toucher, vous aider à chasser la petite poussière sur le col, tout en m’essuyant les doigts, tout en vous reniflant délicatement dans l’oreille des mots baveux que vous ne pourrez balayer d’un revers de main, eh oui, c’est Noël, et j’espère bien vous pourrir le réveillon, et compter sur votre connerie crasse pour alimenter le processus afin que vous vous pissiez dessus le jour de l’An neuf. La période des fêtes commence, et on n’a pas fini de rigoler, mes salauds.

22:22 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Waaaaaaaaaouuuuuuuuuuuw La bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe ! Na

Écrit par : Nola | 15/12/2004

tant mieux, tant mieux et mes amitiés à ta grenouille ;-)

Écrit par : AH | 15/12/2004

Les commentaires sont fermés.