19/02/2005

Et hop !

Entre le jour où on s'est dit "c'est mon choix" et celui où on se dit "putain de destin", il y a un tas de manoeuvres & hasards faisant passer le temps, comme dans un Lelouch. Vous aimez chanter ? Il en aurait fait un disque, croyant découvrir la nouvelle Barbara. Vous trottinez pour attraper le bus ? Il aurait annoncé à la terre entière que vous incarnez la danse tout en vous montrant le tutu du doigt. Quitte à se faire mal diriger, à se sentir mal des les maux des autres, autant chercher sa propre voie qui ne sera sans doute pas ce qu'on a l'habitude de voir, mais qu'importe, si le but n'est pas de vouloir se faire applaudir à chaque battement de cil. Et si on ne risquera pas de pleurer le jour du dernier clap, c'est parce qu'on sourira au vilain destin en pensant à toutes ces belles cartouches brûlées sans vergogne.

22:38 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

pfiuuu Du Lelouch à 8h30 du matin, ç'est une durée journée qui s'annonce...
;-)

Écrit par : crassipan | 21/02/2005

j'ai toujours eu un peu de mal avec Lelouch...ah! la belle semaine s'annonce...;-)

Écrit par : fun | 21/02/2005

Et n'oublions pas ... ... Nicole Croisille qui hurle dans le fond de l'image.

Écrit par : Le cras des poëlons | 22/02/2005

Les commentaires sont fermés.