28/02/2005

Le combat ordinaire

Désolé, mais je n'ai pas pu m'empêcher de piller cette image sur le site de Larcenet. (Et je rappelle au passage aux moins comprenant qu'il suffit de cliquer sur le mulot pour que Oh Magie ! l'illustration s'agrandisse. Fin de la parenthèse.) Pourquoi, me demandez-vous dans un semblant d'intérêt qui ne me trompe pas ? Parce que la BD est un art tellement décoiffant (tant pis pour les chauves de + en + nombreux, mais je n'ai pas envie de chercher de synonyme). Un art tellement drôle, tellement souvent intelligent. Comme cette histoire d'un photographe qui ne sait plus s'il a vraiment envie de photographier, et qui ne sait pas encore s'il a vraiment envie d'aimer. De la poésie dans chacun des traits qui composent chacune des cases. Et tant pis si je me fais traiter de voleur.

22:59 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

BD Tu veux de la poésie et de l'émotion en BD? Achète les 2 tomes de "Là où le regard ne porte pas", d'Abolin et Pons. Magique, splendide, émouvant, prenant, avec une fin en apothéose! :o)

Écrit par : betelgeuse | 01/03/2005

Ah, la Bédé
Fantastique, les deux tomes du combat ordinaire...
Et Peter Pan, revisité de cruauté par Loisel, un monument...

Allez, sortez nous le meilleur...

Écrit par : Jorael | 01/03/2005

Promis avant la fin de semaine je file chez BD World, on en reparle. Et tt à fait d'accord sur l'immense talent de Loisel. Bonne journée

Écrit par : AH | 01/03/2005

Les commentaires sont fermés.