16/03/2005

Bouge pas !

Maintenant qu'on a le soleil, on veut voir la lune, disent en coeur les zandicapés du Q. Bien. Mais si quelques Martiens craignent les maladies Vénusiennes, les étoiles, elles, savent comment faire chanter les crapauds. Et trop contents d'eux, ces andouilles crôassent, crôassent, mais ne voient pas le noeud coulant qu'ils portent déjà autour du cou. Car la lune est belle, toute en rondeurs, et ne fait pas saliver qu’un seul coeur. De cette façon, plus d'un animal par la lumière attiré, se prend le mirage dans la gueule, et aux copains, crânera plein de verve : "Le chêne a peut-être de beaux glands, mais le mien plus d’une fois peut être rongé". Alors retiens, voyageur de la toile égaré qui par le titre perfide pensait se gaver, que si tu ôtes ton doigt de la souris, très vite tu la verras s'envoler.

22:57 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Ecoute... C'est vraiment très joli, ce que tu as écrit, mais ce coup-ci, va falloir que tu livres le mode d'emploi.

Écrit par : Lato | 18/03/2005

Ben zut ...tu ne te drogues plus ?

Écrit par : AH | 18/03/2005

Ben si... tous les soirs, au lasagnes au saumon, mais ça n'a pas l'air de marcher très fort. Et toi, c'est quoi ?

Écrit par : Lato | 18/03/2005

moi aussi .... Je veux bien le mode d'emploi , parce que sincèrement , çà semble passionnant , mais j'ai du mal à tout piger !
J'ai un notebook , si la souris s'envole , j'ai plus d'ordi !

Écrit par : féescarille | 18/03/2005

je me coltine des cons qui me bousillent la tête, la plupart abusant de leur ridicule pouvoir bien à l'abri derrière leur stupide téléphone. Et voilà le résultat ;-)

Écrit par : AH | 18/03/2005

hemhemhem vous pourriez la refaire avec décodeur, monsieur Ah?

Écrit par : fun | 19/03/2005

Public ingrat ! A partir de combien de visiteurs on devient redevable, m'sieur ? S'il me faut penser à devenir cohérent, intelligible, correct, précis, sans parler des obsessions appelées grammaire & orthographe... O Public ennemi, O Sagesse infinie : sachez que par pure paresse je ne rechercherai jamais la perfection, mais que par vanité je m'obligerai à moins jouer au con. Hum, je reconnais que la réponse est elle aussi tordue que le post, mais elle RIME, et je tuerais pour ça ;-) Amitiés

Écrit par : AH | 19/03/2005

Les commentaires sont fermés.