18/04/2005

Fight Club

S'il existe, quelque part en Afrique, un dicton du genre "on ne réveille pas un lion qui dort", dans notre monde à part on ferait sans doute mieux de se méfier de la contestation rampante. Alors qu'on ne nous demande pas notre avis sur l'Europe, sujet Oh combien tabou "t'es d'accord avec tout ou t'es contre l'Europe", on voit apparaître, notamment sur les campus, un intérêt incroyable pour un bidule complètement indigeste : le projet de Constitution. Sans parler de Bolkenstein qui a fait hurler les éclaireurs, ou de l'approche du MayDay, nom du 1er Mai que comptent se réapproprier les Alter de + en + nombreux. Arrêtez de rigoler, l'improbable n'est qu'un mot à 12 points, faisant peu de poids face à un "changement" bien placé. Regardez vers l'Est : ils ont contre toute attente réussi à passer de la révolution rouge à l'orange; à l'Ouest certains semblent mûrs -verts pour les chargés en toxines qui ont du mal à suivre- pour dire NON au système qui s'est insidieusement imposé. Reste juste un détail pour après : à quoi peut-on dire OUI ?

23:01 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Allez, allez... Sois pas de mauvaise foi, je suis sûr que des bonnes idées, t'en as plein la tête.

Écrit par : Lato | 19/04/2005

je sens que je vais dire une grosse merdicouillerie mais tant pis on peut dire oui à l'amour et à la liberté? (imagine all the peopeeeeeeeeuuuuul, living for todaaaaaaaaaaaayyyy hè hè hè hè hèèèèèèèèèèèèèèèèèèèè)

Écrit par : fun | 19/04/2005

encore un ptit truc chaque fois que j'ouvre ton univers et que je vois la tête de marty feldman, j'entends "frau blücher!" dans mon dos. c'est normal?

Écrit par : fun | 19/04/2005

Normal Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Écrit par : AH | 19/04/2005

Les commentaires sont fermés.