28/04/2005

La culbute finale

Donc dimanche nous crierons Mayday Mayday en courant dans la rue les bras en l'air (avec ou sans banderoles : c'est 1er Mai pour les bourges qui nous lisent). Nous irons également faire bénir nos oeufs par le Pope (c'est Pâques Orthodoxe pour les athées qui hantent ces lieux). Et nous ferons la java jusqu'au petit matin, parce que Nom de Dieu de Nom de Dieu on sera surtout DIMANCHE, et le dimanche ici c'est sacré : pas question de faire semblant de rien foutre comme le reste de la semaine, on se contentera de rire, boire, chanter, bouffer & danser; et malheur aux idées noires qui essayeraient de s'infiltrer insidieusement : elles se feraient niquer comme tout le reste. En avant, camarades !

23:42 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

la fête du travail un Dimanche je trouve ça indécent....

Écrit par : fun | 29/04/2005

WE chargé s'il en est !

Écrit par : Nola | 29/04/2005

YAKA coller au mot "travail" ce qui vous plaît le +. Au Congo ils appellent "2ème bureau" la maison de leur maîtresse, mais c'est juste 1 exemple...

Écrit par : AH | 29/04/2005

AH a tendance à s'endormir ces temps-ci...ravages du printemps?

Écrit par : fun | 06/05/2005

FUN Je te laisse le titre de stakhanoviste du Blog, ainsi que tout autre selon ta convenance, afin de garder l'unique doigt dédié au tapage sur clavier à la seule tâche utile du moment : me gratter la tête de façon faussement nonchalente face à ce monde tellement absurde. (Olé : si ça c'est pas botter en touche face à une critique justifiée ;-)

Écrit par : AH | 06/05/2005

oui mais boooooh parce que le monde est absurde, oui, mais ce n'est pas une raison pour s'user le doigt sur le cheveux...debout la d'dans, par toutatis!

Écrit par : fun | 11/05/2005

mais j'ai peur tout soudain n'aurais-tu qu'UN SEUL doigt???????????????????????????

Écrit par : fun | 11/05/2005

jamais entendu parler d'ET ?

Écrit par : AH | 11/05/2005

coment les niquer?ah¨!

Écrit par : gove | 22/03/2007

Les commentaires sont fermés.