19/05/2005

Plus que 41 fois dormir

Et on aura 1 machin unique au monde : la téloche en 12" par l'adsl. Grâce à Belgacom, fini de truander le câble du voisin pour flemarder devant des conneries, suffira d'ouvrir une 'tite fenêtre entre son mail et les softs habituels pour voir, avec un "DIRECT" clignotant, voire un "Exclusif" encombrant, pour voir donc, une chèvre se faire éjecter fissa de La Ferme-Célérités, ou une grosse vache parler de sa phlébite chez Delarue. Et que la vie sera belle : imaginez, alors qu'en mai 2005 on avait du mal à afficher une simple page de texte, en juin 2005 on pourra jongler avec 50 chaînes et acheter des films à la demande. Faudra-t-il visionner Derrick image par image, le temps que l'épisode se télécharge ? Si la vitesse est merdique, ce sera pratique de toute façon pour étudier les phases importantes d'un Genk-Lokeren, si ça intéresse ne fût-ce qu'UN seul individu dans l'univers (je vise large, on ne sait jamais). Reste à voir le prix pour que votre souris soit une privilégiée et vive le futur avant toutes les autres. Et là je dis, si c'est gratuit, c'est une avancée formidable pour la civilisation en général, et mon cul en particulier. Mais au-dessus, ne lésinons pas sur les mots, ce serait ni plus ni moins une arnaque.

23:26 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

derrick image par image c'est pas ce qui se passe déjà?

Écrit par : fun | 20/05/2005

Prière de ne ma jouer avec ma perche tendue

Écrit par : AH | 20/05/2005

On verra... ;) Du moment que ça ne perturbe pas ou ne ralentit pas le service Internet et nos jolis blogs ;) Si ça amuse certains de regarder la télé et de payer pour ça, cela les regarde ! Sinon, il y a toujours le zapping sur le site de Canal : c'est très court et largement suffisant ;)
A bientôt

Écrit par : Ubu | 21/05/2005

tout à fait Papa Ubu

Écrit par : AH | 23/05/2005

... quand je lis ça je me demande si on m'a pas clôné à l'insu de mon plein gré ;-)

Écrit par : chewie | 25/05/2005

Les commentaires sont fermés.