01/06/2005

Drôle de Famille

Donc l'adoption par un couple homo, c'est maintenant OK. Enfin, je veux dire OK légalement. Car une fois de plus, on privilégie le bonheur perso face à la société en général. Il me semble avoir entendu Di Rupo répondre à un journaliste que le gouvernement n'était pas là pour faire de la psychologie alors qu'on lui posait la juste question de la nécessité d'une étude sur l'incidence psychique (de l'adopté). Suffira juste d'attendre 20 ou 30 ans en croisant les doigts, et Bonne Chance les Cobayes ! On a pourtant tous un passé de sale gosse ayant cassé tout ce qui était à portée, jusqu'au jour où on s'est rendu compte que le plus dur n'était pas de détruire, mais de reconstruire. Prenez Mai 68, que je n'ai personnellement pas connu : les femmes y ont gagné l'accès à des droits fondamentaux qui leurs étaient niés jusque là. Non pas là : là ! Et par un raccourci que j'admets saisissant, on en arrive à une situation où cette société conçue par des hommes, pour des hommes, et sûrement pas pour être un jour partagée, doit être morcelée pour prouver qu'on n'est maintenant évolués, et qu'on n'est plus des méchants. Sauf que le modèle construit autour du sacro-saint boulot n'est pas compatible avec la désormais désuète cellule familiale. Les divorces sont la suite logique, puisqu'il est devenu impossible de concilier nos volontés individuelles d'accéder à un épanouissement permanent & immédiat, sans passer par la case Devoirs & Obligations. Dans l'idéologie bien-pensante d'aujourd'hui, très politiquement correcte, ça fait sans doute un peu réac/facho de se montrer nostalgique en pensant à l'image d' Epinal composée de Papa, Maman, 'tite soeur & moi autour de la table, mais on m'ôtera pas de la tête qu'on ne construira jamais du bonheur sur des ruines, et qu'un formatage bas niveau s'impose d’urgence.

22:58 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

bonne chance les cobbayes... c'est - à mon avis, pas une question de chance... mais quel texte pourrais-je écrire sans sombrer dans le mélancolisme ou la politique...
pas envie ce matin ...

bonne journée

malgré tout
malgré eux

Écrit par : xian | 02/06/2005

Houla... Sale journée, hier ?

Écrit par : Lato | 02/06/2005

belle paire Xian-Mu : qd tu gardes le doigt en l'air, ta journée est + belle ?
Largo : M'en parles pas, un affreux mal de tête, mais ça va mieux, merci

Écrit par : AH | 02/06/2005

ben alors?! tu n'as donc pas lu "C'est Mozart qu'on assassine"?!
j'avoue ne pas être suffisamment encontact avec des personnes impliquées pour avoir l'occasion de discuter et échanger les idées.
De prime abord, je suis favorable à ce projet.
mais comme d'hab...
sérieusement: il me vient à l'esprit qu'un enfant sera toujours plus équilibré se sachant aimé, même par deux personnes de sexe similaire, que s'il reste isolé se croyant (sachant) abandonné par ses parents.
Je crois que je préfèrerais deux hommes ou deux femmes qui expriment totalement leur amour à mon égard, que de vivre dans l'indifférence de la compassion qui est, naturellment de mise, dans un orphelinat.

car... ça existe encore, le saviez-vous?!


Écrit par : crassipan | 02/06/2005

drôle de parallèles, Nadia Qui parle ici des pauvres orphelins roumains ? Si t'as le choix entre ça et le couple homo, bien sur que tu choisis l'orphelinat, pardon, je voulais bien entendu dire le couple débordant d'amour. Mais bon, si ça permet de sauver de la noyade qques millions de petites chinoises, pq pas, mais sauf miracle venant de ces cartésiens de médecins, on vivra pas assez vieux pour voir le résultat de cette alchimie sociale. Autrement dit, je trouve qu'on joue là aux apprentis-sorciers, mais encore une fois, je suis sans doute le sale con qui n'a rien compris au monde merveilleux qui se construit.
P.S. : Nadia Comanecci était une gymnaste roumaine aussi époustouflante aux barres // que dans un tas d'autres trucs.

Écrit par : AH | 02/06/2005

intolérance = frustration Je suppose que de toute façon, si on vivait dans un monde entièrement homosexuel et que quelques hétéros avaient envie d'avoir des enfants, tu serais contre aussi juste par principe... "quoi, vous voulez qu'un enfant ai deux parents de sexe différents !!! mais vous êtes complètement fous !! il va être totalement déséquilibré.. en plus il va surement devenir hétéro !! Non, vraiment.."

Écrit par : sandy | 30/08/2005

Les commentaires sont fermés.