13/06/2005

Valseuses sur le pied de guerre

Ainsi, alors que le roi de la Pop s'apprête à être pendu par les valseuses, le descendant politique de l'Empereur d'un magnifique et méconnu pays qu'est l'Ethiopie s'est comporté comme un vulgus potentat en toute impunité. Flinguer 24 gosses qui manifestaient contre le tripatouillage évident des élections n'est pas répréhensible si vous êtes politicien et que votre alibi est "lutte contre le terrorisme". A deux pas du Mercato, le plus grand marché d'Afrique, et à 3 autres d'un petit resto italien que je vous recommande absolument. C'est aussi le lieu où siège l'OUA, dans des conditions remarquables. Quand ces trouducs de pistoleros se seront calmés, rappelez-moi de vous laisser 2 ou 3 tuyaux pour profiter pleinement de cet endroit fabuleux; car une nation où les filles dansent avec une dizaine de mouvements d'épaules différents ne mérite pas qu'on le cantonne aux faits divers. Quant à Jackson, pour ce qu'il en faisait...

22:37 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Aucun commentaire ? Donc tout le monde s'en fiche de l'Ethiopie, c'est ça ? Et bien sûr vous ne regarderez pas non plus le Live 8, j'imagine. J'ai honte de vous, parfois.

Écrit par : AH | 29/06/2005

Les commentaires sont fermés.