14/06/2005

C'est par où la luxure ?

Inutile de nier : toutes les célibataires de la planète un minimum vénales doivent rêver d'alpaguer le chauve du Rocher, le Prince qui cherche une Princesse qui n'en voudra pas à ses haricots. Ce type représente l'idéal féminin du XXIè siècle : très riche, complètement insouciant de son comportement, présentable à Maman qui frisera une rupture d'anévrisme en apercevant le gros lot, et génétiquement habitué des frasques conjugales. Donc tout benef : rien foutre, encaisser, et aller se faire f. ailleurs, du moment que le Vatican n'est pas au courant. Le seul problème, c'est que plus la distance se fait grande depuis les Rongés du Manioc, plus les intéressées jouent les indifférentes. Rapprochez le Camping-Car pour voir, et vous verrez l'oeil le plus blasé se mettre à papillonner. Restera plus qu'à se rabattre sur les auto-stoppeuses allemandes pour pas faire le voyage à vide, et penser à résilier l'abonnement à Voici : on va pas s'éterniser sur la cellulite des starlettes, ça tuerait ce qui reste de libido au moment où le Truc devrait fonctionner comme jamais, c-à-d plein régime, parce qu'il n'y a pas que les Princes et les castors qui aiment les noisettes : à nous Paris !

23:29 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Paris, heu... Hilton, j'imagine. Pour les noisettes, je préfère. Les promeneuses du bois de Boulogne, je te les laisse, tu me raconteras.

Écrit par : Lato | 15/06/2005

Hanoi Hilton Evidemment Lato (ou plutot evidement...) : tous les mâles de cette planète rêvent de coincer l'héritière qquepart, bref de mettre Paris à feu et à sang. Mais faut pas se voiler la fesse, seuls qques zélus se verront refiler la chtouille par cette andouille, les autres feront la file à Boulogne, et poussez pas c'est chacun son tour. Et Viva Brazil !

Écrit par : AH | 15/06/2005

voici le dernier prince de Habsboug a trouvé nouvelle épouse; elle s'appelle Pearl.

Écrit par : fun du rocher | 15/06/2005

Une Pearl Japonaise ? Déjà que, si je me retenais pas je dirais que ça sentait déjà furieusement l'huitre. Mais bon, je me retiens.

Écrit par : AH | 16/06/2005

Oui mais Il est déjà papa !

Écrit par : Nola | 16/06/2005

Chers amis Nola Cela fait maintenant exactement 13 jours, 9 heures, 36 minutes, et un tas de secondes que je cherche le calembour se cachant derrière "Oui mais il est déjà papa". Pitié, dites-moi où c'est drôle que je puisse retrouver le sommeil !

Écrit par : AH | 29/06/2005

Hello Salut

Ce site est vraiment reussi !

J'adore votre humour !

Bisous

Eva

Écrit par : Eva | 04/02/2007

Les commentaires sont fermés.