16/01/2006

2006 année de la cake

Ne vous retournez pas, tendez l'oreille et soyez discrets : on risque de se faire repérer. Premier indice, le Chili. Second indice, l'Allemagne. Troisième indice, le Libéria. En attendant, pourquoi pas, la France, et, soyons fous, les Etats-Unis. A propos, afin de se préparer pour le jour J lorsque la boucle de ceinture sera définitivement bouclée et que notre sort sera fait : comment ferons-nous puisqu'il n'est pas question de mettre les pieds et le reste dans la-navette-Challenger-plus-sûre-que-jamais pour pouvoir retourner sur Mars ? Il est vrai qu'on a un peu exagéré, surtout ces 2 derniers millénaires, mais vu ce qu'on nous inflige depuis 30 ans la suite risque d'être douloureuse. A Bruxelles, on disait d'un gars en galante compagnie "il est venu avec sa cake"; dans le reste du monde ELLES diront bientôt "il vaut mieux vivre seule que mâle accompagnée". L'avenir s'annonce pas rose, les cocos.

20:55 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

noix de coco ben tiens, puisqu'on en parle...;-)

Écrit par : FuN | 21/01/2006

Maître Capello paix à son âme, aurait donné la précision dans le cas présent, grammaticallement incorrecte mais très à-propos "noix de cocottes".

Écrit par : AH | 21/01/2006

nous aussi on se les caille ! vent du nord , vent de sable d'iraq il fait 12 !

Écrit par : zelda | 22/01/2006

Où ? Mars, ça va donc être un peu dur... mais ils ont des promos intéressantes pour le Sarawak. C'est bien le Sarawak, il y a plein d'araignées et des coupeurs de têtes.

Écrit par : Lato | 24/01/2006

Les commentaires sont fermés.