21/01/2006

un autre monde ça va pas être possible

Dans La Marche de l'Empereur, les pingouins faisaient front commun pour affronter le méchant blizzard, en attendant que la mère de Pingu revienne nourrir tout le monde en leur vomissant dessus. Dans notre monde à nous (je rappelle aux distraits que notre civilisation vient de fêter ses 2006 ans : joyeux annif, mémé), on se contente de sortir la Mazda, GPS allumé au-cas-où, pour remplir le frigo une fois par semaine. Et retour fissa dans son trou pour consommer les achats impulsifs. Et dehors alors ? Dehors ça gèle de plus en plus : paraît qu'il fait -40 au bord de la Volga, mais on s'en fout, on y connaît personne, on sait pas où c'est, et c'est sûrement très loin, chez les vilains communistes. Sauf que. L'Estonie se les gèle grâve, les Polonais dorment dans le congélo, l'endroit le + chaud de la platz, et tous les autres claquent des dents en attendant de mourir d'un mauvais rhume. Mais pas de panique : d'après un relevé méthodique, seuls les plus pauvres d'entre nous devraient y passer. Ouf, on a eu chaud ! En résumé, on a eu 2006 ans pour construire un monde meilleur, et, d'accord, on a la Mazda, le GPS et le frigo rempli, mais la pauvreté tue toujours. Pingouins de tous pays, mobilisez-vous !

23:03 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

16/01/2006

2006 année de la cake

Ne vous retournez pas, tendez l'oreille et soyez discrets : on risque de se faire repérer. Premier indice, le Chili. Second indice, l'Allemagne. Troisième indice, le Libéria. En attendant, pourquoi pas, la France, et, soyons fous, les Etats-Unis. A propos, afin de se préparer pour le jour J lorsque la boucle de ceinture sera définitivement bouclée et que notre sort sera fait : comment ferons-nous puisqu'il n'est pas question de mettre les pieds et le reste dans la-navette-Challenger-plus-sûre-que-jamais pour pouvoir retourner sur Mars ? Il est vrai qu'on a un peu exagéré, surtout ces 2 derniers millénaires, mais vu ce qu'on nous inflige depuis 30 ans la suite risque d'être douloureuse. A Bruxelles, on disait d'un gars en galante compagnie "il est venu avec sa cake"; dans le reste du monde ELLES diront bientôt "il vaut mieux vivre seule que mâle accompagnée". L'avenir s'annonce pas rose, les cocos.

20:55 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

11/01/2006

Message aux distraits

Si votre poule est turque, achetez du Tamiflu. Pas les bonbons bleus vendus en pharmacie, non : les actions. Car pour peu que poupoule voyage, ça va en faire des cons à miner (contaminés : rires). Si vous êtes un mouton : bonne nouvelle, car cette année on va voter. Par contre faudra raser les murs ces jours-ci, vu que c'est la fête de l'aïd. Et si vous êtes du genre pigeon, je vous rappelle qu'il existe de nouveaux forfaits immanquables en téléphonie mobile, et que pour quelques zeuros vous pourrez vous aussi acquérir le nouveau combiné, qui en plus de prendre des photos, des films, de la musiques et des M&M, est capable, mais oui Madame, Monsieur, de connaître votre température grâce à une antenne renforcée. Et un système astucieux vous permet, en cas d'appel lors d'une analyse auto-médicale, de profiter de l'oreille interne pour faire passer le message. Enfin, quand on dit oreille, on se comprend. Je vous laisse, on m'appelle et j'aimerais m'asseoir...

20:25 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

06/01/2006

On en reparle ?

Et donc, joyeuse fête à Justin Bonané, et que tous les autres se démerdent avec cà : aux bagués de l'an neuf, qui comme de jolis pigeons parcourent le monde sans se rendre compte que derrière leur liberté se cache un lien qui leur fera toujours rentrer au grenier; aux revenus de tout, qui savent, dès le 01, que le 31 du dernier mois de l'année rien n'aura changé sur leurs illusions malgré quelques belles sorties du circuit traditionnel, plus dûes à la chance et à l'ivresse qu'à une révolution des astres; aux naïfs emplis de voeux qui nécessiteront encore plusieurs années de couvage avant de découvrir que la pluie, ça mouille; et à ceux qui se laissent porter par le vent, l'actualité, les modes, et qui sans jamais avoir réellement fait de choix se diront merde, si j'avais su. A tous, donc, que l'année 2006 soit riche de rebondissements, de découvertes, d'enseignements. Et si c'est le bordel : vivement 2007 qu'on en rigole.

16:23 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |