30/04/2006

Concours SM

Ainsi 2 dingos auxquels on ne se fatiguerait même pas habituellement à leur foutre un coup de pied au cul se retrouvent avec assez de pouvoir pour se mettre sur la gueule par l'interposition bien entendu de quelques milliers de bidasses, voire plus en cas de hausse testostéronnée. Ainsi 2 Présidents de grandes étendues, probablement complètement oubliés de l'Humanité entière dans disons 50 ans, se déchirent les manches pour une étude comparative de muscles atrophiés sans doute mis en valeur par quelques tatoo romantiques. Ainsi 2 potiches au regard de bovin mais vrais représentants d'intérêts divers les dépassant complètement sont prêts à employer l'arme nucléaire pour soit interdire à l'autre l'utilisation de l'arme nucléaire, soit obliger l'autre à reconnaître qu'on a droit à l'arme nucléaire. Ainsi, finalement, on en serait à espérer un accident dans une de ces centrales, ce qui calmerait tout le monde pendant 2 ou 3.000 ans, comme l'Empire Soviétique atomisé par Tchernobyl . Ainsi Soient-Ils.

14:32 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

27/04/2006

A mort le mp3

Puisqu'on tue pour du futile, banissons le futile et vivons zeureux. Je propose, mais vous n'êtes pas obligés de suivre, mais ce serait + sympa, de désormais sortir de chez soi uniquement tout nu. Rien à voler ! Même pas un peu d'intimité à dérober : tout est offert à l'oeil ! Et les transferts d'argent, s'inquiètent les plus pragmatiques ? A coups de pieds dans le cul, les transferts. Et plus le montants est élevé, plus le pied sera lourd. Et du même coup, tiens, on jugule l'inflation. Oui mais, diront d'un air pataud les plus pudiques, et si on voit mon schtroumpf ? Alors là, effectivement, ce sera drôle. Très. Ce qui permettra en même temps d'étouffer dans l'oeuf la morosité régnante, et par un effet scientifiquement prouvable mais trop long à décrire, de relancer la consommation, donc l'économie. A coups de pieds dans le cul, c'est vrai, mais on n'a rien sans rien, non ?

21:28 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

22/04/2006

Technocécité

Et si la technique en général, créée pour se préserver elle-même, nous considérait un jour comme L'Intrus ? Que ce soit la bagnole remplie de capteurs pour éviter intrusion & chocs, ou votre ordi bardé d'antispams & antivirus se rappelant du moindre de vos petits travers, ou encore le frigo paramétré pour éviter toute incurie ou attaque biologique. Toutes ces merveilles de Silice sont présentées et sans doute conçues pour être à notre service, mais pour qu'elles fonctionnent il faut qu'elles se protègent de l'extérieur. Mais vous, vous n'êtes protégés que par extension, parce qu'enregistrés comme le propriétaire. Enlevez cette donnée, et vous voilà l'ennemi à deleter. Un parmi tous les autres, parmi tout ce qui est extérieur au système. Faites une chaîne Palm->Antivol->Domotique->Ordinateur, foutez-y le bordel par une belle nuit orageuse, et vous aurez le privilège de vous retrouver banni de votre propre univers, sans possibilité de retour. Et pas besoin d'imaginer un ennemi au sourire de chacal ou au cerveau ravagé par une enfance malheureuse. Il suffit de visualiser toutes les protections qui nous étouffent comme une sorte de toile nous enveloppant. Et si votre protection se limitant à un login et un mot de passe n'est plus reconnue pour raison X/Y, vous serez exclu de la bulle, et n'aurez plus que vos yeux pour pleurer. Pour autant qu'ils ne soient pas bioniques.

21:09 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

06/04/2006

Last Exit before Hell

Le temps presse les cocos : pour une aussi magnifique journée, il faut choisir le bon t-shirt. Et tout de suite rouler à tombeau ouvert, mais ce n'est pas suffisant, il faut aussi ouvrir la fenêtre, respirer un max d'air frais, cacher le regard derrière des brilles au tein délicatement dégradé, et chercher, chercher sur des km de détours, la 1ère minijupe qui annoncera l'été. Vous avez votre couleur préférée, vos objets favoris, la femme de vos rêves, les mioches quasi clonés, le job sur-mesure ? Parfait. Reste à trouver le bon tire-fesse, celui qui nourrira votre âme, détournera votre esprit, et vous fera dire, au bout d'une vie forcément trop courte : "Merde, j'ai oublié le chien". Parce qu'on ne maitrise rien, que certains arrivent à nous bluffer mais TOUT nous passe au-dessus de la tête : et si l'on passe sa vie à faire des choix qui confortent notre ego si exceptionnel, il faut bien se rendre compte que la couleur du tapis qui nous a pris le choux si longtemps, que cette foutue couleur, et la lampe juste à côté, et la petite table provisoirement là depuis 13 ans, et les bouquins, les rêves & les attentes, que tout ce merdier ne représentera jamais rien dans l'histoire de l'Humanité. Alors quoi, on boude ? Ben non, au contraire, on prend de la vitesse, un rythme toujours plus rapide, et on rigole de notre cécité feinte en sachant bien que la sortie peut se présenter à tout moment, et que, finalement, c'est ça, le plus excitant.

23:18 Écrit par Gatky | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |